Installations numériques, sonores, poétiques, plastiques… Venez découvrir les 18 œuvres Arts & Sciences de l’exposition CURIOSITas, organisée par la Diagonale Paris-Saclay (ouvre une nouvelle fenêtre). Des médiateurs vous accueilleront sur place pour vous guider tout le long de votre visite jusqu’au 17 novembre à l’Espace Liberté.

Le jeudi 14 novembre, c’est nocturne pour CURIOSITas ! Vous avez jusqu’à 22h pour découvrir les œuvres que vous ont concoctées les artistes et les scientifiques de l’Université Paris-Saclay.

M PLANT Elise Morin / Jacqui Shykoff / Elise Laruelle

M Plant

Elise Morin / Jacqui Shykoff / Elise Laruelle

L’œuvre questionne notre rapport à un monde profondément modifié par l’humain, et s’intéresse en particulier aux zones marquées par une radioactivité à haute dose. Comment apprivoiser ce nouvel environnement et interagir avec lui ? Artistes et scientifiques étudient en particulier la Forêt Rouge, située au cœur de la « zone d’exclusion » de Tchernobyl, les animaux et plantes continuent d’y vivre malgré la radioactivité.

 

HANTER LES LISIERES Anaïs Tondeur / Caroline Petit / Germain Meulemans

 

Hanter les lisières

Anaïs Tondeur / Caroline Petit / Germain Meulemans

Petit à petit, la ville grignote les terres agricoles. Elle modifie les paysages et contraint les plantes et les humains à s’adapter, au risque de disparaître. Se dissimulant dans les lisières, des plantes dites
« inutiles », liées aux anciens marécages, subsistent encore et témoignent des mutations. L’installation Hanter les lisières vous propose une balade, réelle et imaginaire, pour découvrir les mutations du plateau de Saclay.

 

 

 

LIGHT DNA Félicie d’Estienne d’Orves/ Fabio Acero

LIGHT DNA

Félicie d’Estienne d’Orves/ Fabio Acero

Au croisement de la recherche scientifique et artistique, Light DNA dévoile l’ADN des supernovæ. Enfermées dans des blocs de verre, ces étoiles en train d’exploser s’illuminent et vous invite à les contempler. C’est via la lumière qu’elles émettent que l’on peut obtenir leur composition chimique. Associant à chaque élément chimique une couleur (tel que le font déjà les scientifiques) l’artiste révèle la composition chimique de la supernova, créant un ADN lumineux.  L’installation est une mise en lumière de la palette d’informations que nous délivrent les supernovæ sur elles-mêmes.

 

 

 

Découvrez le reste des oeuvres sur le site de la Diagonale Paris-Saclay (ouvre une nouvelle fenêtre).

 

Horaires d’ouverture du Festival

En semaine : 13h>18h

Les week-ends et lundi 11/11  : 10h>18h

Nocturne le jeudi 14 jusqu’à 22h