Dans le cadre des 16e coups de théâtre de Massy
par la Cie Crépuscule – Soisy-sur-Seine (91)

Milan bloque dans la traduction de cette phrase d’un traité d’aéronautique. Dans son nouvel appartement, il n’y a pas de porte, mais, denrée rare, le téléphone. Les voisins de l’immeuble profitent de la situation pour l’envahir en permanence : une aveugle bavarde, une femme coquette poursuivie par son mari, une vieille grabataire un peu sorcière…

Comment travailler dans ces conditions ? Une comédie menée bon train avec une galerie de personnages hauts en couleur.

Cette œuvre “Pinteresque” oscille entre bouffonnerie et noirceur. C’est une comédie mais aussi une pièce éminemment politique écrite en Hongrie lorsque ce pays était encore “satellite” soviétique. D’absurde et loufoque, cette adaptation introduit une dimension onirique à cette fable : deux candides, couple lambda emménageant dans un nouvel appartement dépourvu de porte d’entrée. De ce “passage” ouvert sur l’ailleurs vont surgir des êtres étranges, archétypes d’un monde cauchemardesque. C’est rythmé, coloré, faussement léger. Comme les comédies italiennes, on rit “jaune” à découvrir cette galerie de portraits hauts en couleurs, personnages qui débarquent dans ce salon et empêchent le couple de simplement vivre, exister, travailler à son salut. Fondamentalement imprévisibles, ces intrus, coupés de tout ancrage sociologique font peser un danger permanent à la vie paisible du couple, spectateurs impuissants de ces ingérences.

Festival organisé en partenariat avec la ville de Massy et l’Opéra de Massy.
Toutes informations pratiques sur la page du festival => https://coupsdetheatre.fnctaidf.fr
Pour réserver => https://resa.cdt.fnctaidf.fr/?spectacle=7