Cela fait maintenant trente ans que Jean-Louis Murat nous passionne et nous emballe d’un côté, nous irrite aussi de l’autre, par son goût pour l’impolitesse. Auteur infatigable et travailleur fabuleux, sa plume talentueuse et ses mélodies accrocheuses le place au sommet du style de la chanson-rock française. Tendrement appelé « Baby Love », son dernier album est sorti cette année. Avec dix-neuf disques à son actif, ce nouvel opus est une preuve que l’auteur, compositeur et interprète auvergnat, passionné par la chanson et la littérature, parvient sans cesse à se renouveler. Constituées de mélodies légères aussi légères que des plumes, les chansons de Murat sont rythmées par un groove entraînant bien susceptible de nous faire danser. Onze titres impeccables, imprégnés d’un humour les rendant irrésistibles dès la première écoute. Entre blues cuivré, et mélodies pop et rock léger qui swingue juste comme il faut, on se laisse facilement emporter par des rythmiques sensuelles et des arrangements enjoués. Côté paroles, le chanteur joue encore une fois la carte de l’ironie et de la provocation : c’est donc l’occasion de retrouver le Murat que l’on connait, celui que l’on aime tout en le craignant aussi un peu !