Sur réquisition préfectorale, des demandeurs d’asile et réfugiés sont accueillis à l’hôtel B&B situé rue Galvani jusqu’à l’été prochain.

Suite à l’évacuation d’un camp de Saint-Denis, 200 personnes ont été transférées à l’hôtel B&B de Massy situé rue Galvani pour y être hébergées de manière temporaire. Ce choix est une décision de l’Etat. Pour autant, la ville de Massy, fidèle à sa tradition d’accueil, a confirmé qu’elle n’émettait aucune objection et faciliterait autant que possible cet accueil.

L’association Coallia, mandatée par l’Etat, assurera l’encadrement des migrants ainsi que la gestion du site. Une équipe de sécurité sera présente sur le site 24h/24 aux côtés des bénévoles de l’association.

« Il est naturel que ces personnes en grandes difficultés soient accueillies dignement le temps que leur situation individuelle soit étudiée. Il est de la responsabilité de l’Etat de faire en sorte que cet accueil temporaire se déroule dans les meilleures conditions, pour ces personnes et pour les riverains. La commune se tiendra pleinement aux côtés de l’Etat pour cela», précise Nicolas Samsoen.

Ces personnes suivies par l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII), seront accueillies le strict temps nécessaire à leur orientation vers des structures adaptées : Centre Provisoire d’Hébergement (CPH), Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile (CADA), Centre d’Hébergement d’Urgence pour Demandeur d’Asile (HUDA), etc.

Les frais générés par cet hébergement temporaire sont pris en charge par l’Etat.