Le moustique tigre est présent en Essonne. Découvrez comment le signaler, éviter sa prolifération et se protéger des piqûres.

Lorsqu’un moustique pique une personne portant le virus Zika, de la dengue ou du chikungunya, ce dernier peur transmettre cette infection. C’est pourquoi il est aussi important d’empêcher son développement que de s’en protéger.

Signaler un moustique tigre

Signalez-le : cliquez-ici.

L’ensemble de la population peut participer à la surveillance de cette espèce afin de mieux connaître sa répartition. Cette action citoyenne permet de compléter les actions mises en place.

 

 

Comment signaler sa présence ?

  • Prendre une photo du moustique
  • Disposer d’un moustique dans un état permettant son identification

Éviter sa prolifération

Pour limiter ses lieux de repos :

  • Débroussailler, tailler les herbes hautes et les haies, élaguer les arbres
  • Ramasser les fruits tombés et les débris végétaux
  • Réduire les sources d’humidité (limiter l’arrosage)
  • Entretenir votre jardin

Pour détruire les larves, il faut éliminer les lieux où l’eau peu stagner :

  • Petits détritus
  • Pneus usagés (si vous ne souhaitez pas les jeter, vous pouvez les remplir de terre)
  • Encombrants
  • Outils de jardinage laissés à l’extérieur
  • Déchets verts

Mais également :

  • Changer l’eau des plantes et fleurs une fois par semaine
  • Vérifier le bon écoulement des eaux
  • Couvrir les réservoirs d’eau
  • Couvrir les piscines

Se protéger des piqûres

  • Porter des vêtements couvrants et amples
  • Allumer la climatisation (si possible), les moustiques fuient les endroits frais
  • Appliquer des produits anti-moustiques en suivant les conseils de votre médecin ou pharmacien (attention aux indications pour les enfants et femmes enceintes).
  • Pour les nourrissons, des moustiquaires de berceau imprégnées peuvent être utilisées.
  • Utiliser des diffuseurs d’insecticides à l’intérieur et des serpentins à l’extérieur.

Pour plus d’informations : cliquez-ici.